TO DA BONE

COLLECTIF (LA)HORDE

Durée : 55 MIN
    Dates
  • mer 20 Fév

    20h30

    Tarifs
  • de 8 à 18€

Né en Belgique et au Pays-Bas à la fin des années 90, le Jumpstyle réapparait sur YouTube dans les années 2000. Les Jumpers, disséminés dans le monde, postent leur danse électrisée par les 170 beats/minute d’une rageuse musique hardcore. La performance est physique.

La puissance de ce phénomène n’a pas échappé au Collectif (LA)HORDE, à l’affût des expressions singulières, qui décide, plutôt que de copier leur danse, d’inviter ces jumpers à rejoindre le collectif. TO DA BONE, c’est la rencontre explosive de ces « freestylers » venus du monde entier.
« Une énergie brute couplée à un vocabulaire gestuel bluffant par sa diversité stylistique et sa technicité. » Fabienne Arvers, lesinrocks.com

 

Un spectacle labellisé L’effet scènes !

Mentions du spectacle

composition sonore Aamourocean – conception lumière Patrick Riou – régie générale & assistante lumière Claire Dereeper – costumes Lily Sato – regard extérieur Jean-Christophe Lanquetin – Chargée de production et diffusion  Clémence Sormani – avec Valentin Basset aka Bassardo (France), Camille Dubé Bouchard aka Dubz (Quebec), László Holoda aka Leslee (Hongrie), Thomas Hongre aka ToPa (France), Kevin Martinelli aka MrCovin (France), Viktor Pershko aka Belir (Ukraine), Nick Reisinger aka Neon (Allemagne), Edgar Scassa aka Edx (France), Andrii Shkapoid aka Shkap (Ukraine), Damian Kamil Szczegielniak aka Leito (Pologne), Michal Adam Zybura aka Zyto (Pologne)

coproduction, Charleroi danse, Théâtre de la Ville de Paris, MAC – Maison des Arts de Créteil, le manège – scène nationale de Reims, Teatro Municipal do Porto, POLE- SUD – CDC Strasbourg, La Gaité́ Lyrique, Fondation BNP Paribas, DICRéAM – Dispositif pour la création artistique multimédia et numérique, Spedidam, Institut français – Convention Ville de Paris – soutien Mairie de Paris, SACD – Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, Cité internationale des Arts, Liberté Living-Lab, CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble, DGCA – Direction générale de la création artistique.