Si’i

Compagnie DK59 et Casus Circus

Durée : 1h10
    Dates
  • mar 6 Déc

    20h30

    Tarifs
  • de 8 à 18€

Si’i est un mot emprunté à la langue samoan qui signifie à la fois élever, monter, et aider, porter. Un titre qui sonne comme une promesse pour un spectacle unissant deux pays, l’Australie et la France, et deux disciplines, la danse et l’acrobatie.

La compagnie française DK59 et les Casus Circus, originaires d’Australie, s’associent pour une fusion poétique. Comment s’élever, s’envoler ? Au sein d’une scénographie toute en verticalité, la thématique se révèle grâce à un dispositif composé de ponts et de trapèzes qui se déploient au fil du spectacle. Trois danseurs et trois acrobates se confondent pour offrir une fresque sur la théorie de l’évolution ; mais aussi sur l’élégance et la force du geste primitif. Un spectacle rempli d’énergie et de délicatesse.

Mentions du spectacle

Chorégraphie et mise en scène : Gilles Verièpe et Natano Fa’anana – Scénographie : Gilles Verièpe et Lachlan McAulay – Cirque : Casus Créations – Assistant à la création : Valérie Masset – Acrobates : Jesse Scott, Lachlan Mcaulay – Silvana Sanchirico – Danseurs : Sebastian Cuiza Galan, Alexandre Nadra, Emilia Saavedra – Création musicale : Vlad Roda Gil – Régisseur général et création lumières : Nicolas Priouzeau – Costumes : Arielle Chambon – Diffusion : DdD www.dddames.eu

Les coproductions et résidences : Le Théâtre des Bergeries de Noisy-le-Sec ; La Briqueterie CDCN du Val-de-Marne ; le Théâtre de Thalie de Montaigu ; la Scène Culturel Le Mail de Soissons ; La Lanterne de Rambouillet ; le Prisme d’Élancourt, les Drôles de Dames. « Si’i » est soutenu par le Conseil Régional d’Ile de France dans le cadre de la Permanence Artistique et Culturelle ; le Conseil Régional d’Ile de France dans le cadre d’aide à la diffusion ; le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis dans le cadre du soutien aux résidences ; le Conseil départemental du Val-de-Marne dans le cadre du conventionnement ; le Conseil départemental du Val-de-Marne dans le cadre de l’Aide exceptionnelle de résidence de création, de l’Adami.