HAMLET

Thibault Perrenoud | Kobal't

DÈS 14 ANS
Durée : 2H
    Dates
  • mar 5 Oct

    20h30

    Tarifs
  • de 8 à 18€

D’Hamlet, on connait tous « être ou ne pas être ». Avec cette nouvelle traduction de l’une des œuvres majeures de Shakespeare, Thibault Perrenoud poursuit son travail d’une langue classique dans un espace contemporain où le spectateur est la clé de la scénographie.

 

Le dispositif scénique reproduit assurément l’ambiance qui présidait au théâtre du Globe, haut lieu shakespearien de l’époque élisabéthaine. Les acteurs se confrontent sans fards aux spectateurs dans une adaptation où le drame et la folie peuvent être prétexte à rire. Les cinq comédiens nous invitent à nous interroger sur notre vie quotidienne et notre capacité à la modifier. La famille, la mort, la fidélité, la folie, le droit à la vengeance, toutes ces choses résonnent aujourd’hui, comme hier et assurément demain.

Mentions du spectacle

d’après La tragique histoire d’Hamlet, Prince de Danemark de William Shakespeare. Nouvelle traduction, adaptation et dramaturgie Clément Camar-Mercier – création collective – mise en scène Thibault Perrenoud – collaboration artistique Mathieu Boisliveau – lumières et régie générale Xavier Duthu – scénographie Jean Perrenoud – costumes Emmanuelle Thomas – construction Franck Lagaroje – son Emile Wacquiez – régie son et plateau Raphaël Barani ou Lucas Garnier – assistanat plateau Anahide Testud – avec Mathieu Boisliveau (Horatio), Pierre-Stefan Montagnier (Le Fantôme / Claudius), Guillaume Motte (Laërte / Polonius), Aurore Paris (Gertrude / Ophélie), Thibault Perrenoud (Hamlet)

Production déléguée Kobal’t – coproduction La Halle aux Grains – Scène Nationale de Blois, Le Théâtre de la Bastille – Paris, La Passerelle – Scène Nationale de Gap, le POC d’Alforville, Le Théâtre d’Arles, la Scène Nationale 61 d’Alençon, le Théâtre des Quatre Saisons de Gradignan – avec le soutien de la Scène Watteau de Nogent et de la MAC de Créteil – avec l’aide du Conseil Régional d’Ile de France, du département du Val de Marne et l’aide à la reprise de la DRAC Île-de-France