ET LE CŒUR FUME ENCORE

Compagnie Nova

DÈS 13 ANS
Durée : 2H
    Dates
  • jeu 20 Jan

    20h30

    Tarifs
  • de 7 à 11 €

Dans cette traversée kaléidoscopique, la jeune compagnie Nova explore, d’hier à aujourd’hui, les résonnances de la guerre d’Algérie, pour une histoire enfin mise en commun…

Et le coeur fume encore donne à entendre les témoignages de personnes ayant vécu la guerre d’Algérie et de leurs descendants. Le spectacle alterne récits de vie et reconstitution d’événements marquants de la vie artistique et politique de l’époque et marie avec justesse le réel à la fiction, l’intime
au politique.
Incarnant pieds-noirs, militants et travailleurs algériens, anticolonialistes, harkis ou jeunes d’aujourd’hui, les sept acteurs passent d’un rôle à l’autre et défendent leurs personnages avec humanité. Surgit un théâtre jubilatoire, nuancé et drôle qui, en donnant la parole à ceux qui se sont tus trop longtemps, éclaire les fractures sociales et politiques de la France d’aujourd’hui.

Mentions du spectacle

Mise en scène : Margaux Eskenazi – Conception, montage et écriture : Alice Carré et Margaux Eskenazi – avec Armelle Abibou, Loup Balthazar, Salif Cisse, Malek Lamraoui, Yannick Morzelle, Raphael Naasz, Eva Rami – avec des extraits de Kateb Yacine, Assia Djebar, Edouard Glissant, Jérôme Lindon – collaboration artistique : Alice Carré – lumières : Mariam Rency – espace : Julie Boillot-Savarin – création sonore : Jonathan Martin – vidéo : Jonathan Martin et Mariam Rency – costumes : Sarah Lazaro – avec les voix de Paul Max Morin, Nour-Eddine Maâmar et Eric Herson-Macarel.

Production : La Compagnie Nova et FAB – Fabriqué à Belleville – Avec le soutien : du Conseil Régional d’Ile-de-France, de la ville des Lilas, du Conseil Départemental du 93, de Lilas-en-Scène, de la Ferme Godier (dans le cadre de la résidence action et territoire de la DRAC Ile-de-France), du Studio Théâtre de Stains, du Collectif 12, du Centre Culturel de la Norville, d’Arcadi, de la Région Ile-de-France et de la Grange Dîmière à Fresnes, de la fondation E.C Art Pomaret, de la SPEDIDAM et de la fondation d’entreprise VINCI pour la Cité – Avec la participation artistique : du Jeune théâtre national