MON CŒUR

TEXTE & MISE EN SCÈNE PAULINE BUREAU

Durée : 2H00
    Dates
  • mar 16 Oct

    20h30

    Tarifs
  • de 8€ à 18€

« Durant toute la durée du spectacle, le spectateur retient son souffle, oscille entre le rire et les larmes. Car jamais la pièce ne tombe dans le pathos : l’écriture est extrêmement dynamique, la mise en scène avant-gardiste, et les acteurs d’une justesse absolue… »
Laurence Moisdon France Tv Info

« J’écris l’histoire d’une femme. Je l’appelle Claire Tabard. Elle est hantée depuis l’enfance par les problèmes de poids. Un médecin lui prescrit du Médiator et elle s’effondre sept ans plus tard. Elle subit une opération à cœur ouvert. Ça lui laisse des séquelles et un traitement à vie. Des années plus tard, elle comprend, en entendant Irène Frachon à la radio, que ces pilules avalées pour maigrir ont failli la tuer. Commence alors un long chemin. Elle était malade, elle devient victime d’un empoisonnement. Le statut de victime lui donne des droits, celui de se battre, celui d’attaquer.
C’est ce qu’elle va faire, accompagnée par Hugo, un avocat spécialisé en droit des victimes et par Irène, qu’elle appelle « sa guerrière ». Dans ce chemin, elle se réappropriera son corps et son estime d’elle-même, abimée par une société qui impose des normes physiques drastiques tout en dévalorisant sans cesse notre désir d’y parvenir. »
Pauline Bureau

Mentions du spectacle

avec Yann Burlot, Nicolas Chupin, Rébecca Finet, Sonia Floire, Camille Garcia, Marie Nicolle, Anthony Roullier et Catherine Vinatier – dramaturgie Benoîte Bureau – scénographie Emmanuelle Roy – composition musicale et sonore Vincent Hulot – lumières Bruno Brinas – costumes et accessoires Alice Touvet – collaboration artistique et chorégraphie Cécile Zanibelli – vidéos Gaëtan Besnard – perruques Catherine Saint Sever – photo Pierre Grosbois

production La Part des Anges – coproduction Le Volcan, scène nationale du Havre, Théâtre Dijon Bourgogne, CDN, Le Merlan, scène nationale de Marseille, La Garance, scène nationale de Cavaillon, Théâtre André Malraux de Chevilly-Larue – avec l’aide à la création du Département de Seine Maritime et le soutien de l’ADAMI, de l’Odia Normandie, du Théâtre à Châtillon, du Théâtre Romain Rolland scène conventionnée de Villejuif et du Théâtre Paris-Villette – La compagnie La part des anges est conventionnée par le ministère de la Culture – Drac Normandie au titre du dispositif compagnies à rayonnement national et international. Elle est également conventionnée par la Région Normandie.